Cosplay danseuse Asari : tutoriel de la prothèse Asari

CosplayAsariDancer-UpperAfterlife

Cette page décrit la méthode que j’ai utilisé pour la création de la prothèse pour mon cosplay de danseuse Asari, ainsi que mon retour d’expérience sur ce qui a bien marché, ou moins !

Bonne lecture, et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions par rapport aux différentes étapes !

Voir la vidéo de la danseuse Asari

CosplayAsariDancer-back

Introduction

 

Quelques points importants avant que vous lisiez la suite:

  • Il y a de nombreuses méthodes et matériaux pouvant être utilisés pour faire la prothèse Asari. Je ne pense pas que celle-ci soit meilleure qu’une autre, il s’agit juste de celle que j’ai choisie, pour plusieurs raisons :
    • mon expérience (nulle !) dans la création des prothèses ;) d’où quelques ratés (tous les détails plus bas !)
    • la lecture de quelques tutos sur le net (Asari ou autre moulages), qui font que j’ai retenu (ou pas) certains produits
    • les tutos que j’ai lu étaient américains, et certains produits ne sont pas les mêmes ici ou portent des noms différents… ce n’était pas toujours clair pour moi donc j’avais fait le choix de ne pas commander sur le net, mais d’utiliser des produits que je pouvais acheter en magasin (en glanant quelques informations utiles – ou pas !)
  • Avant d’utiliser des produits chimiques, pensez à lire les précautions d’emploi, certains peuvent être irritants ou dangereux !
  • au moment où j’ai créé cette prothèse, The Mad Masker avait déjà commencé à en vendre. Mais voilà, il y en a qui veulent s’arracher les cheveux (ça tombe bien, ce sera plus simple de passer aux tentacules) et créer leur propre prothèse ;) Si vous vous demandez si ça vaut le coup niveau coût, eh bien, sans le gros raté de l’étape moulage, je pense que oui. Avec, pas tant que ça… sachant que j’y ai vraiment passé beaucoup de temps. Mais j’ai gagné plein d’XP avec cette création, et ça, ça n’a pas de prix !
  • je me répéte un peu mais… il s’agit ici juste de la description de mon travail sur la prothèse, mes observations et déductions. Je ne suis pas pro sur la création des prothèses et ne le serait d’ailleurs jamais ! ;)

DeviantSisters-MassEffectAsariDancerCosplay

Etape 1 : Sculpture du crâne

haut de page

 

L’idée est de sculpter exactement le crâne / les tentacules telles qu’elles doivent être. Plus vous vous appliquez, plus le rendu final sera propre et fidèle ! Donc à voir en fonction de votre timing.

J’ai utilisé pour cette étape :

  • 3 kg de plastiline (3 tubes) de catégorie de dureté “Souple”
  • 1 tête en polystyrène : celle-ci sera détruite lors du démoulage. Tant qu’à faire, achetez-en 2, car vous aurez besoin d’un support une fois la prothèse terminée !
  • outils pour sculpter : les mains ! j’avais aussi une petite spatule en bois pour creuser les espaces entre les tentacules
  • de l’essence de térébenthine

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-1

J’ai sculpté en prenant pour base une tête en polystyrène. La tête d’homme même, dont la taille faisait approximativement la même que la mienne, car le modèle femme avait vraiment une très petite tête… Avec le recul, je dirais que si vous avez le temps et l’envie, vous pouvez faire un modèle de votre propre tête (en “Etape 0″). Cela vous permettra d’avoir une prothèse mieux adaptée. Car la mienne n’épouse pas parfaitement mon front, ce qui me fait prendre plus de temps lors du maquillage.

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-2

Sculptez à partir du front jusqu’au bas du cou, en modelant les tentacules. La plastiline sortie du tube est bien malléable mais à l’air libre elle se durcit : utilisez un sèche-cheveux ou un petit chauffage pour la retravailler par la suite.
Pour mieux maintenir les tentacules, j’ai ajouté un fil de fer à l’intérieur de chacune. Sans cela la plastiline va un peu s’affaisser.
Vous pourrez remarquer aussi un petit noeud en lacet à l’avant de la tête de polystyrène ! La plastiline est assez lourde donc sans cela la tête tombait en arrière.

Pensez à bien avancer votre sculpture sur le front, ainsi que sur les profils. Il faut penser à la zone qui correspond à l’endroit où vous allez coller la prothèse sur votre peau. Par exemple, sur la mienne, je n’ai pas assez avancé ma sculpture au niveau des oreilles, ce qui fait que je suis obligée de coller ma prothèse sur mon lobe d’oreille, ouille !

Après avoir sculpté une première forme je me suis rendue compte que cela ne correspondait pas bien, les tentacules étaient trop “plates”. J’ai donc repris en rajoutant du relief. Il y a deux couleurs de plastiline sur les photos mais cela ne change absolument rien, c’est juste que j’ai pris les tubes qui restaient en magasin, 2 gris et 1 ivoire !

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-3

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-4

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-5

Une fois la sculpture terminée, j’ai passé de l’essence de térébenthine dessus à l’aide d’une petite éponge de maquillage, afin de lisser la surface. Cela fait légèrement fondre la plastiline et permet d’enlever des irrégularités.
Enfin j’ai fait les motifs des tentacules. Au début, j’étais à fond pour dessiner les motifs à la main ; j’ai vite déchanté ! J’ai donc fouillé pour dénicher un objet chez moi pouvant imprimer des motifs convenables, et j’ai utilisé le connecteur de l’anode de la pile 9V (qui est de forme hexagonale creuse !) de mes éventails LEDs, fabriqués pour ma performance de danseuse Asari justement :D Sinon, certains cosplayeurs ont fabriqué leur propre tampon à partir d’une mini sculpture qu’ils ont moulé.

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-6

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-7

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-8

Attention, ne vous attachez pas trop à votre sculpture, car elle sera détruite (dans mon scénario du moins)… mais vous aurez à la place une belle prothèse.

 

Etape 2 : Moulage de la sculpture

haut de page

 

Il s’agit de créer le moule à partir de la sculpture, pour obtenir un “négatif” de la coiffe Asari désirée. Ce sera le moule pour créer la prothèse en latex.

J’ai utilisé pour cette étape :

  • silicone RTV 185
  • agent Thixo à ajouter dans le silicone afin qu’il soit plus visqueux (et donc plus facilement applicable)
  • des bandes de plâtre
  • outils pour peindre le silicone: un gros pinceau de base

C’est l’étape du gros raté ! Demeurant indécise sur le matériau à choisir pour le moulage, je suis allée me renseigner en magasin, où le vendeur m’a conseillé de prendre de l’alginate pour mon utilisation. Il ne FAUT PAS utiliser l’alginate. SURTOUT PAS. Pas dans mon scénario.
L’alginate est utilisé afin de mouler des parties du corps, l’alginate est blanc (moulage de mains) ou rose (moulage plus précis, des visages par exemple). Il doit être mélangé à l’eau. Il GLISSE. Il a donc lamentablement glissé sans fin (l’horreur !) sur ma sculpture, malgré un dosage correct et même des essais pour le rendre plus pâteux. Pas adapté pour la plastiline lissée à la térébenthine… J’aurais éventuellement pu plonger ma sculpture dans un gros bac d’alginate, mais étant donné la forme de la sculpture ça m’aurait coûté bien cher niveau quantité d’alginate. De plus, l’alginate est imbibé d’eau (mauvais ménage avec le latex a appliquer après, qui a besoin de sécher !), et une fois sec, il durcit et se craquelle, le moule est fichu…

Après cette mésaventure j’ai hésité entre le plâtre et le silicone. Le silicone est précis, et pour le plâtre cela dépend de la qualité du plâtre. Le plâtre est plus adapté pour le séchage du latex que le silicone. J’ai vu quelques tutos faisant le moule en plâtre, en 2 ou 4 parties, mais je ne me sentais pas de le faire en plusieurs parties (cela m’aurait permis de conserver ma sculpture). Ne connaissant pas non plus les gammes de plâtre, j’ai opté pour le silicone RTV 185, qui est quand même pas mal rigide une fois sec.

3 couches de silicone + agent thixo, espacées de 24h. Puis entourer le silicone de bandes plâtrées, afin de maintenir le silicone et solidifier le moule.

On dirait un œuf !

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-9

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-10

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-12

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-11

Etape 3 : Démoulage

haut de page

 

Dans mon scénario, ayant fait le moule en une seule partie, j’étais obligée de détruire la tête en polystyrène + la sculpture en plastiline afin d’obtenir le moule seul.

J’ai utilisé pour cette étape :

  • de l’acétone
  • spatule en bois

Pour détruire la tête en polystyrène, au début j’y suis allée au couteau. Le polystyrène est tellement léger qu’il y en avait partout, jusque dans mes cheveux. Et donc j’ai trouvé la solution de l’acétone. Magique ! Il réagit avec le polystyrène, et cela libère tout l’air contenu dans le polystyrène. On a littéralement l’impression que le polystyrène disparaît. Ne sachant pas comment la substance résultante de la réaction allait réagir sur la plastiline, j’y suis allée lentement mais sûrement. Au final cela créé une substance un peu plastico-visqueuse quand elle n’est pas encore sèche, que j’ai préféré enlever afin de pouvoir récupérer ma plastiline dans un état correct.
Puis, il a fallu enlever la plastiline. Finalement j’avais tellement hâte de voir le moule que je n’ai pas trop rechigné à détruire ma sculpture. Cela à toutefois été long car j’ai enlevé la plastiline doucement, afin d’éviter tout risque d’abîmer le moule.

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-13

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-14

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-15

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-16


Le moule, WOOT !!

joy

Etape 4 : Création de la prothèse

haut de page

 

La prothèse est créée par couches successives de latex dans le moule.

J’ai utilisé pour cette étape :

  • Latex de moulage
  • [optionel] pigments bleus
  • pinceau(x) à sacrifier

Le moule en silicone et son support en bandes de plâtre étant en soi totalement dissociés, j’ai cousu le silicone sur le plâtre au niveau du rebord, afin qu’ils tiennent bien ensemble si j’incline le moule dans différentes positions.

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-17

Comme je disais un peu plus haut, le choix du silicone n’est pas idéal par rapport à cette étape, car il n’aide pas du tout le latex à sécher. Le plâtre lui, étant poreux, peut un peu absorber l’eau présente dans le latex. De plus, comme vous le voyez sur la photo ci-contre, latex + silicone = bulles, dont il faut se débarrasser le plus possible en s’aidant du pinceau. Pensez à tremper le pinceau avant dans de l’eau savonneuse, cela permettra de le faire durer plus longtemps (et de ne pas jeter un pinceau par couche de latex) !
La première couche a donc été particulièrement difficile. De plus, j’ai commis une bonne boulette : la laisser sécher trop longtemps sous un petit radiateur sur air chaud (pause manger trop longue !). Le latex était complètement desséché et déformé, j’ai donc recommencé.

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-18

<< En plus avec le moule dans ce sens là et la pesanteur, le haut forcément s’est décollé, bref, à ne pas faire.

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-19

Pour les couches suivantes, le pinceau a juste été une aide pour peaufiner. J’étalais le latex en tournant la moule dans mes mains.
Il faut essayer d’avoir un rebord fin pour qu’il soit plus facilement caché lors du make-up.

J’ai décidé d’ajouter des pigments bleus dans une seule des couches, afin de donner une couleur de base pour la peinture. Ce n’est absolument pas indispensable.

En tout j’ai fait 10 couches de latex. Le plus délicat étant le séchage car si le latex a mal séché, il peut y avoir des endroits qui au final ne sèchent jamais, et cela fait des trous dans la prothèse !

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-21

!! Tadaaaaam !!

J’avais un timing assez serré donc le séchage a été parfois un peu rapide… j’ai eu quelques imperfections à retoucher au latex, notamment ce trou :

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-20

Etape 5 : Peinture de la prothèse

haut de page

 

Pour cette étape la peinture que j’ai utilisée n’est pas bonne. J’ai utilisé de la “Liquitex”, de l’acrylique contenant du latex, mais cela n’a pas suffit. La peinture se craquelle un peu par endroits. Pour la prochaine fois, je pense utiliser de la PAX (Liquitex + colle Pros-Aide). Il y aussi d’autres solutions que vous pourrez trouver sur le net.

J’ai utilisé pour cette étape :

  • Peinture Liquitex (!! attention cela ne suffit pas car craquelures)
  • outils : pinceaux + éponge de maquillage + aérographe

Après une première couche de bleu, j’ai utilisé d’autres nuances de bleu afin de créer du dégradé de couleur sur les tentacules. J’ai tapoté avec l’éponge de maquillage afin d’avoir un rendu davantage en “fondu” qu’avec un pinceau.

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-22

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-23

Ensuite j’ai utilisé l’aérographe, avec de la peinture liquide et du Liquitex dilué. L’aérographe permet de peaufiner le rendu et d’avoir un dégradé homogène des nuances de bleu.
Mais l’aérographe étant une bestiole fragile, il faut faire très attention à bien le nettoyer après usage, surtout après avoir utilisé de la peinture contenant du latex !

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-24

AsariCosplayHeadpieceTutorial-Nyhmezia-25

Et après ? Porter la prothèse

haut de page

 

Vous pensez que c’est fini ? Et bien non ! :D
Afin d’être Asari, il faudra prévoir dans les 4-5h de préparation pour le maquillage et le body-paint.
Après, c’est que du bonheur !
Encore qu’il faut surveiller son body-paint au cours de la journée, qu’on entend moins bien (ce qui peut être bénéfique en convention !) et qu’on a un peu l’effet minerve (tourner la tête décolle la prothèse) ;)

Pour moi le plus difficile est d’arriver à faire correspondre la couleur de la prothèse avec le maquillage. Etant donné que les produits body-paint ont leur couleur qui varie en fonction de l’acidité de la peau de chacun, de la transpiration… la couleur peut donc aussi changer pendant la convention, si vous avez chaud !

Les étapes de la préparation :

    • Fixation de la prothèse sur la peau à l’aide de Latex make-up (j’utilise celui de Make Up For Ever), la durée dépendant de la finesse du rebord de la prothèse
    • body-paint bleu, passer plusieurs couches pour que la couleur soit intense et crédible, varier les nuances selon le rendu désiré
    • maquillage (liner, fards, poudre, etc.)
    • finir avec un produit fixant pour maquillage

Je ne peux que conseiller de regarder la vidéo de Emmabelish qui s’est filmée durant toute la préparation pour son cosplay d’Aria, où les heures défilent ! Une excellente vidéo qui montre bien l’envers du décor.

En ce qui me concerne, je songe maintenant à faire un cosplay d’Aria, avec en prime un petit revival de ces années danseuse à l’Afterlife ! Ca vous dirait ? ;)

Aria-Afterlife